Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités >  ENFIN……le Gouvernement a compris !

ENFIN……le Gouvernement a compris !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Depuis plusieurs mois l’Etat prépare le projet de loi de finances pour 2020.

Dans ce cadre il était prévu une forte baisse des moyens d’action des Chambres d’agriculture, dans le prolongement de ce qu’ont subi les Chambres de Commerce et d’Industrie  puis les Chambres des Métiers, dans les années antérieures.

La profession agricole, les instances des Chambres d’agriculture de France se sont mobilisées pour faire en sorte que l’Etat renonce  à ce projet dangereux : contact auprès des Ministères, lobbying auprès des Parlementaires de toutes tendances politiques confondues et des Présidents de Conseils départementaux…..

Une action forte et soutenue de défense du développement de l’agriculture et de la ruralité a été engagée à tous les niveaux.

La Chambre de la Loire a pris toute sa part à cette action.

Il convient de mentionner, car la situation n’est pas courante, que près de 200 parlementaires et Présidents de départements ont signé une tribune dans le journal « le Parisien » du 20 octobre 2019 pour défendre l'action des Chambres d'agriculture.

Parmi eux je remercie chaleureusement les représentants de la Loire : MM Cineri et Juanico (députés) et Mme Cukierman (sénatrice) , MM Bonne, Fournier, et Tissot (sénateurs), lesquels  ont affiché clairement et publiquement leur soutien à l’action de la Chambre d’agriculture de la Loire, au développement de l’économie agricole de la Loire, à la ruralité.

Ces actions ont montré toute leur efficacité dans la soirée du 21 octobre, en séance publique de l’Assemblée Nationale, laquelle  a conduit Monsieur le Premier Ministre à retirer (du projet de loi  de finances 2020) les dispositions défavorables aux moyens financiers  et d’actions des Chambres d’agriculture.

Si le pire est évité à court terme,  restons vigilants sur toute suite éventuelle à cette initiative provisoirement abandonnée.

Le Président
Raymond VIAL