Vous êtes ici : Accueil > Territoire > Agir pour l'environnement > Collecte et recyclage des pneus usagés

Collecte et recyclage des pneus usagés

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Des collectes organisées par les comités de développement : 2019 - 2022

Les pneus historiquement utilisés pour lester les bâches sur les silos d’ensilage trouvent aujourd’hui leurs limites. D’autres techniques alternatives existent (bâches lourdes), plus ergonomiques et offrant une meilleure intégration dans le paysage.
Cette année aura lieu la 1ère collecte groupée de pneus agricoles usagés dans la Loire. A l’initiative de la Chambre d’agriculture et du Département de la Loire, cette opération d’envergure est pilotée par la Fédération des comités de développement agricole.
Pour cette 1ère édition ciblant le secteur de Forez-Est, 42 exploitations se sont inscrites pour évacuer un total estimé à 275 tonnes de pneus, toutes catégories confondues. L’objectif est de toucher l’ensemble des agriculteurs ligériens d’ici 2022. Cette opération est possible grâce au co-financement d’une partie du coût par le Département et la Communauté de Communes de Forez-Est (50 €/tonne chacun). Le solde du coût restera à la charge de l’agriculteur.
Les pneus évacués seront pris en charge par une entreprise lyonnaise spécialisée afin d’être valorisés dans des cimenteries (valorisation énergétique).

 

Zoom sur la collecte de pneus en 2019

Coût de la collecte : 300 €/tonne (dont 100 € subventionnés par les collectivités, soit 200 € TTC/t. à la charge de l’agriculteur)
Estimez les quantités de pneus sur vos exploitations* :

  • Pneus VL : 7,89 kg
  • Pneus camions : 54 kg
  • Pneus agraires : 77,4 kg
  • Benne de 20 m3 --> 2,86 t. de pneus (630 pneus)
  • 143 kg de pneus dans un mètre cube soit 18 pneus VL/m3

Source : ADEME, 2017

Ensivalor ou l’accord volontaire de la filière pneumatique

Un accord a été signé le 15 juillet 2019 entre les acteurs de la filière pneumatiques et le Ministère de la Transition écologique. Il prévoit la création de l’association Ensivalor, qui regroupera les principaux metteurs en marché de pneus (manufacturiers, constructeurs automobiles, importateurs et distributeurs de pneus) et qui aura pour but de collecter et recycler jusqu’à 15.000 tonnes de pneus d’ensilages par an en France.

L’association Ensivalor doit être composée des entreprises suivantes : Aliapur, FRP (France Recyclage Pneumatiques), Mobivia, CCFA, AFIP et CSIAM. Les statuts de l’association Ensivalor devraient être créés d’ici début 2020. Selon l’accord, elle devrait s’engager à financer 50 % du coût sur la base de 150 €/tonne de pneus, soit 75 € / tonne. Cependant, l’accord ne précise pas si l’on parle d’un coût TTC ou hors taxe, ni si le prix de base de 150 € par tonne comprend l’ensemble des coûts (transport et recyclage). La première année, les fonds serviront en majorité à évaluer le gisement de pneus en France au sein des exploitations agricoles. Ensuite, les opérations de collecte viseront en priorité les agriculteurs cessant leur activité.

A ce stade, il est important de préciser que le coût de la collecte et du recyclage est variable selon les régions, notamment en raison du coût de transport (secteur de montagne / secteur de plaine). Pour le territoire du comité Entre Loire et Rhône sur lequel se déroule la collecte 2019, il s’élève à 300 € TTC par tonne de pneus. Les études de l’ADEME sur plusieurs opérations en France affichent également des coûts supérieurs à 150 € par tonne.

Ainsi, il persiste encore beaucoup d’incertitudes concernant l’opération Ensivalor, tant au niveau juridique qu’au niveau financier et logistique. A ce jour, nous ne pouvons pas vous préciser à quelle échéance la Loire et ses comités de développement pourront bénéficier du financement d’Ensivalor, ni dans quelles conditions.

 

CONTACT(S)

Clémence DOLIGEZ
Conseillère territoriale
04 77 92 12 12
Nous contacter