Restructurer son foncier

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un parcellaire regroupé : l'atout majeur pour une exploitation

Pertes de temps, nécessité d’être deux pour déplacer un troupeau au pâturage, dépenses de gas-oil et de pneumatiques, nécessité d’apporter l’eau de l’abreuvement au pré, obligation de détours pour accéder à une parcelle et de passer par une route, augmentation des charges de récolte et pertes d’efficacité dues aux angles multiples, … les parcelles éloignées et les parcellaires croisés entre exploitations coûtent chers et pèsent sur le quotidien.

La Chambre d’Agriculture de la Loire, avec l’aide du Département, anime des programmes de restructuration foncière sur des territoires d’une dizaine de communes à la fois. La méthode d’animation est active, mobilisatrice et un logiciel cartographique adapté permet de visualiser rapidement les hypothèses. Une juriste en droit rural apporte son concours sur les questions liées au fermage. Et le Département subventionne les frais de géomètres ou notariés qui pourraient s’avérer utiles.

Ces animations durent 18 mois. Pour qu’elles soient efficaces, elles doivent faire l’objet d’une volonté professionnelle locale. Lesagriculteurs souhaitant qu’une action se mette en place sur leur secteur doivent solliciter leur Comité de Développement Agricole qui devra déposer un dossier de candidature avant juillet chaque année. Le comité de pilotage départemental organisé par le Département statue en octobre sur l’arrêt des actions en cours et le choix de nouveaux territoires candidats.